La carte du quai d'Orsay largement exagérée?

29/11/2018 16:11
Si l'on se base sur les recommandations du quai d'Orsay, ministère des affaires étrangères à partir de leur site diplomatie.gouv.fr, la carte des pays à visiter est réduite puisque cette dernière montre qu'un tiers de la planète présente un risque entre pays déconseillés à pays vivement déconseillés sauf raison impérative. Ce qui laisse peu de choix au futur voyageur. Mais la question que l'on peut se poser face à cette carte alarmiste, est peut on vraiment se fier aux conseils et recommandations du quai d'Orsay? Car si on les suit attentivement, il ne reste pas beaucoup de pays à visiter, pas pratique si l'on souhaite faire un tour du monde.
 
Quand on observe attentivement les couleurs de la carte, on remarque que des pays entiers comme le Costa-Rica et les Seychelles sont coloriés en jaune qui correspond à la vigilance renforcée or il ne se passe rien dans ces pays en question. Non mais sérieusement, quel risque ou quelconque danger peut il y avoir aux Seychelles? Destination phare surtout pour les voyages de noces. 
 
Comme le souligne Jean-Pierre Mas, le président des entreprises du voyage, syndicat professionnel des acteurs de l'industrie du voyage: "La carte reste globalement alarmiste, cela n'incite pas à voyager à l'exception des pays occidentaux. Dés lors, qu'on va dans des pays de culture différente où les modes de vies sont différents du nôtre, on passe au minimum en jaune". 
 
Il note aussi que le quai d'Orsay précise qu'il y a des risques à se déplacer en Algérie à l'exception de quelques rares villes or il souligne qu'il voyage régulièrement dans ce pays et qu'il n'y a aucun problème majeur de sécurité. Même constat pour son voisin, la Tunisie, avec ses plages de rêve et ses petites maisons bleues, il pourrait passer en vert, vigilance normal. Il rappelle au passage " il y a plus d'attentats en France qu'en Tunisie!" .
 
Alors, y a t il vraiment un risque de voyager dans la moitié des pays du monde ou le quai d'Orsay souhaite limiter nos déplacements en nous prévenant avec une carte plus que discutable? Néanmoins, avant de partir, prenez tout de même vos précautions, inscrivez-vous et déclarez vous sur le site Ariane pour recevoir des recommandations, lisez aussi la rubrique "dernière minute" sur le site diplomatie.gouv.fr pour être informé en temps réel et n'hésitez pas à vous renseigner auprès des personnes revenant des pays déclarés en vigilance renforcée pour vous faire votre propre avis.