Les célèbres sites restreints d'accès pour éviter le tourisme de masse

08/01/2018 21:24
Après le Machu Picchu au Pérou, la Cité Interdite à Pékin et l'Alhambra de Grenade, au tour du Taj Mahal en Inde de restreindre l'accès victime de son succès
 
Pour le moment, en ce qui concerne le célèbre monument indien qui est l'une des 7 merveilles du monde n'est restrient qu'aux touristes indiens qui doivent s'acquitter de 1000 roupies (13 euros) comme pour les touristes étrangers. Les autorités indiennes ont donc décidé pour protéger ce momument incontournable contre le tourisme de masse, de limiter le nombre d'entrées à 40.000 par jour . 
 
Pour ce qui est du Machu Picchu, les autorités ont décidé de limiter le nombres de visiteurs pour éviter le tourisme de masse et tout débordement. Actuellement et ce, depuis 2005, le site accueille 2500 visiteurs par jour et depuis 2011, un système éléctronique permettant de determiner le nombre exact de la vente du billet d'accès est mis en place, ainsi dés que le nombre limité est atteint, le système se bloque pour qu'aucun autre billet ne soit vendu. Cela peut poser problème et décevoir les nombreux touristes qui font parcouru des milliers de Km pour voir le célèbre site, c'est compréhensible mais le gouvernement veut éviter le tourisme de masse afin de protéger les sites qui peuvent être détruits ou abimés par certains d'entre eux. 
 
Pour rappel, la cité interdite de Pekin a limité le nombre de visite à 80.000 par jour depuis juin 2015, l'Alhambra de Grenade en Espagne limite ses visites à 6600 par jour découpé deux phases (visite matin et après-midi). 
 
Afin d'éviter des mauvaises surprises lors de votre voyage, il est fortement recommandé de réserver vos billets à l'avance sur internet et d'imprimer avant de se rendre sur le site en question.