Nouveauté: plus de contrôle d'identité des passagers avant l'embarquement a annoncé Air France

23/01/2018 18:44
La compagnie française a decidé de ne plus faire ce qu'on appelle dans les aéroports, un rapprochement documentaire. Cette procédure consiste à vérifier la concordance entre l'identité inscrit sur la carte d'embarquement et une pièce d'identité. Depuis le 22 janvier dernier, cette mesure de suppression est mise en place sur l'ensemble du territoire français. La compagnie tient à rappeller suite à l'indignation du maire de Nice qui s'y oppose fortement en demandant le rétablissement du rapprochement documentaire sur toutes les compagnies, qu'elle a avisée les autorités compétentes et que cette procédure visant à vérifier que le nom indiqué sur la carte d'embarquement du passager correspond bien à celui de la carte d'identité du passager était obsolète depuis le 1er novembre dernier et la fin de l 'état d'urgence. De plus, la concordance documentaire n'est obligatoire que lors d'un dépôt d'un bagage en soute ou  au poste de contrôle de la police des frontières pour ceux voyageant hors espace schengen. La fin de cette procédure du rapprochement documentaire concerne également les filiales Hop! et Transavia qui composent le groupe Air France.
Etant donné que les passagers sont soumis à un contrôle de sécurité et de sûreté lors du passage au poste d'inspection filtrage qui donne accès à la salle d'embarquement et la vérification de leurs identités sont réalisés à l'enregistrement des bagages. La fin du rapprochement documentaire "n'est pas un problème" selon Air France qui explique être en conformité avec les consignes des autorités en supprimant une mesure qui "n'est plus justifiée".
En conclusion, les voyageurs pourront embarquer au départ de la France et à destination des pays européens de l'espace schengen sans aucune vérification de leur identité.