Paris vainqueur de l'organisation des JO, retour sur cette incroyable course

06/11/2017 17:08
Le suspense à pris fin il y a quelques mois avec la victoire de la ville de Paris pour l'organisation des jeux olympiques de 2024, pourtant au tout début de la compétition, rien n'était gagné pour cette dernière. Regardons l'ensemble des candidatures des autres concurrents.
 
Au départ, les villes étaient nombreuses à soumettre leurs candidatures pour remporter l'organisation des JO de 2024 et au fil du temps, plusieurs villes se sont retirées ne laissant que très peu encore en course.
 
La ville de Budapest s'est retirée par référendum tout comme la capitale italienne où la municipalité a retiré sa candidature. En ce qui concerne l'Allemagne, la ville d'Hambourg a elle aussi retiré sa candidature face au refus des habitants qui se sont fortement opposés. Puis vient le tour de Boston pour le retait de sa candidature au profit de Los Angeles qui s'est retrouvée subitement seule en lice pour affronter la capitale française. De folles rumeurs couraient de toutes part sur la potentielle victoire de Los Angeles qui semblait être la grande favorite pour remporter les JO mais en vérité c'était la ville de Paris qui avait le plus de chances de remporter l'organisation face à la citée des anges qui le savait pertinemment. 
 
Puis vint le jour fatidique des résultats qui a eu lieu le 13 septembre à Lima au Pérou, et après des mois de suspenses, c'est Paris qui remporte l'organisation des prochains jeux olympiques de 2024 et Los Angeles organisera celle de 2028. 
 
Certaines personnes se sont interrogées sur la victoire surprise de la ville de Paris. Face à aux retraits successifs des autres candidats, elle s'est retrouvée seule à affronter Los Angeles qui a finalement opté pour l'organisation des JO de 2028. Ce qui laisse une victoire d'un goût amer dans la bouche de certains car elle est qualifiée de "victoire donnée", d'un nouveau retrait au profit de la capitale. En réalité, il en est rien de ce que certains peuvent en déduire. Durant l'été dernier, au CIO il y a eu un accord signé entre les deux seules villes restées en lice après le retrait inattendu des adversaires. Le CIO devait réagir face à cet enchaînement de retrait et comme Paris avait un dossier solide et était la ville la plus prête à accueillir les JO, le comité lui a attribué via l'accord avec Los Angeles qui avait tout de même quelques points noires. Cet accord permet à Los Angeles de ne pas tout perdre face aux nombreux atouts de Paris et d'être assurée d'organiser les JO de 2028. En conclusion, on peut qualifier ce résultat de double victoire étant donné que chacune des villes y trouvent leurs comptes. Ce résultat laisse onze ans à la ville de Los Angeles pour améliorer ses points noirs comme le réseau routier, le transport public et la rénovation de son aéroport pour être au point à l'organisation des JO de 2028. 
 
D'après un journaliste de RTL sports, la clé a été l'argent tout en rappelant que les jeux sont privés et que Los Angeles avait dans le passé remporté 2 fois l'organisation des jeux alors que Paris avait échouée plusieurs fois et n'avait pas organisé de jeux depuis 1924.
 
Quoi qu'il en soit même si c'est belle et bien une victoire par forfait résultant d'une double attribution des deux villes en lice, la capitale a enfin remporté l'organisation des JO (même si c'était sûre depuis le mois de juillet) qui aura lieu en 2024 ce qui a soulagé et récompensé les nombreux efforts qu'a mis Anne Hidalgo, maire de la ville pour la candidature.